JACQUELINE VANDREBECK,

ASSOCIATION PETITE PIEUVRE SENSATION COCON

PARCOURS

En 2014, j’ai lancé le projet pour la France et la Belgique francophone avec l’autorisation du groupe Danois « Spruttegruppen » à l’origine du projet. Les responsables des actions bénévoles petites pieuvres Néerlandaises et Belges m’ont autorisé la traduction des documents néerlandais en français.
Le premier hôpital à réceptionner nos pieuvres en 2015, c’est l’hôpital de Fontainebleau en Seine et Marne. Je suis depuis le début l’ambassadrice de cet hôpital. Je peux aujourd’hui m’appuyer sur un réseau de plus de 160 ambassadrices et administratrices et plus de 8000 membres bénévoles qui confectionnent les petites pieuvres en crochet et au tricot.
C’est formidable de voir autant de solidarité et de bienveillance!

L’INTERVIEW

1. POUVEZ VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR VOTRE PETITE PIEUVRE SENSATION COCON ? SUR LA
CONCEPTION, LA RECHERCHE ET LE DÉVELOPPEMENT ?

PETITE PIEUVRE SENSATION COCON est une action bénévole hiérarchisée. Chaque région est gérée par une administratrice qui s’occupe de la coordination et du déploiement du projet dans sa région. Chaque hôpital a son ambassadrice attitrée qui est la seule intermédiaire entre les bénévoles

qui confectionnent les pieuvres et le service néonatalogie de l’hôpital participant au projet PPSC. Avant la participation de l’hôpital une présentation du projet est faite par l’ambassadrice avec un dossier et des photos à l’appui plus une pieuvre prototype qui permet aux intervenants divers de la manipuler afin de se décider si oui ou non la pieuvre peut s’intégrer dans le fonctionnement propre de l’hôpital. Si l’hôpital accepte de recevoir nos pieuvres, nous publions

son nom et les coordonnées de l’ambassadrice sur la liste officielle des hôpitaux participants officiellement au projet PPSC. Cela permet de recruter les bénévoles pour la confection des petites pieuvres. L’ambassadrice a un rôle essentiel pour le projet car sans elle les livraisons de petites pieuvres sont impossibles.

2. POURQUOI LES PPSC SONT LES MIEUX ADAPTÉES AU BIEN ÊTRE D’UN BÉBÉ PRÉMATURÉ ? LES PARENTS PEUVENT ILS AVOIR CONFIANCE DANS LES PIEUVRES COMMERCIALISÉES (NOTAMMENT SUR INTERNET) ?

Les pieuvres PPSC correspondent à des règles strictes pour la confection. Les dimensions sont adaptées aux besoins des tout petits bébés. Les tentacules sont entre 10 et 20 cm étirés et vrillent pour les rendre plus élastiques afin que bébé puisse tirer dessus en tout sécurité. Le corps est entre 6 et 8 cm pour ne pas introduire un objet trop grand auprès du bébé. La pieuvre est en mailles serrées pour éviter des espaces entre les mailles.

Bébé peut manipuler la pieuvre sans risque de se coincer les petits doigts.

La pieuvre est en coton à 100% pour éviter les allergies. Le coton doit être choisi parmi les cotons de la liste des cotons autorisés pour PPSC; Chaque coton de la liste des cotons autorisés a été testé au préalable par notre référente matériaux PPSC : La pelote test est lavée à 90° et passe au sèche linge. Le coton ne doit pas pelucher et résister dans le temps et après manipulation.

Le rembourrage est en 100% polyester sans traitements ni silicone. Cela permet un séchage rapide. Le rembourrage est d’abord enfermé dans un bout de collant en mousse fermé pour encore plus de sécurité.

Les pieuvres proposées sur internet ne sont pas contrôlées par une ambassadrice PPSC avant et après lavage et peuvent présenter des défauts dans la confection : fils mal sécurisés, accessoires mal arrimés (bébé peut se coincer les petits doigts)…

Le modèle PPSC et le contrôle des petites pieuvres garantissent que rien ne puisse lâcher ou se détacher dans le temps et après de multiples lavages.

Les pieuvres proposées sur internet ou dans le commerce et sur les marchés, ne présentent aucune garantie.

Nos ambassadrices PPSC sont d’abord testées sur leurs connaissances en crochet. Avant de devenir ambassadrice elles doivent savoir faire une pieuvre PPSC conforme aux règles de sécurité.

3. À LA LECTURE DES PUBLICATIONS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, LES PPSC NE SONT PAS PRÉSENTES DANS TOUS LES HÔPITAUX ALORS QUE LES MAMANS LES RÉCLAMENT, POUVEZ-VOUS NOUS EXPLIQUER POURQUOI ?

Les pieuvres ne sont pas présentes dans tous les hôpitaux pour plusieurs raisons :

● Les bénévoles ne sont pas contractuelles alors nous ne pourrons jamais livrer tous les hôpitaux en pieuvres car nous en manquons déjà par moments. Nous dépendons de la bonne volonté des personnes pour les confectionner à leurs frais et pendant leur temps libre.

● Parfois l’hôpital est demandeur mais il nous manque l’ambassadrice compétente en crochet pour assurer la récolte, les contrôles et les livraisons. Dans ces cas aucune livraison de pieuvres est possible.

● Parfois le fonctionnement du projet et l’utilisation de la pieuvre en tant qu’objet thérapeutique ne correspond pas au fonctionnement interne de l’hôpital. Pour accepter les pieuvres dans les services néonatalogie il faut que tous les intervenants acceptent l’idée que la pieuvre soit utilisée comme objet thérapeutique, ce n’est pas toujours le cas. Nous respectons toujours ce choix et nous refusons de fournir une pieuvre pour un bébé hospitalisé dans un hôpital qui n’accepte pas le projet PPSC.

● Parfois nous avons nous même enlevé l’hôpital de la liste après avoir constaté un manque de respect pour l’ambassadrice ou bien une utilisation de la pieuvre non conforme au projet PPSC; Par exemple, deux hôpitaux qui ne donnaient pas les pieuvres définitivement aux parents, les pieuvres restaient dans le service, chose inconcevable pour nous.

● Parfois l’hôpital refuse les pieuvres parce qu’on demande à ce que le label CE soit appliqué, la notion du bénévolat n’a pour eux aucune dimension.


Quand Jacqueline VANDREBECK nous parle de son association en chiffre


4. POURQUOI NE PAS COMMERCIALISER VOS PIEUVRES ? ALORS QUE VOUS POURRIEZ PRÉTENDRE À ÊTRE FORCE DE CERTIFICATION ?

Commercialisée, la pieuvre n’aura pas autant de force dans l’utilisation qu’en tant que don. Ce projet a un sens justement parce que des bénévoles donnent de bon coeur une pieuvre confectionnée avec soin. Un don qui ne serait pas possible sans PPSC car il est difficile d’introduire un objet fait main dans un monde médicalisé dans le but d’aider un petit bébé né trop tôt et/ou malade.

Il y a des personnes âgées qui crochètent des pieuvres et qui se sentent utiles de cette façon. Bien souvent des personnes sortent de leur isolement grâce au projet car il y a des ateliers ‘pieuvre’ et autrement des groupes facebook pour rejoindre les autres bénévoles.

Les pieuvres sont magiques seulement à travers la solidarité, elles ont des pouvoirs magiques seulement dans le cadre d’un projet solidaire comme PPSC. 🙂

Nous avons des bénévoles qui ont eux-mêmes été touchés par la prématurité et qui souhaitent à leur tour faire quelque chose pour le projet en crochetant une pieuvre PPSC.

Il y a des bénévoles qui ont peu de moyens mais à qui on donne du coton afin qu’elles puissent participer…C’est cette solidarité qui fait du bien dans ce monde actuel.

En plus, cela n’a pas de sens de commercialiser les petites pieuvres car c’est un objet fait main, il faut donc trouver les petites mains pour confectionner les pieuvres. Autant de salariés pour en faire, la gestion des finances, la publicité, les charges, les hôpitaux qui n’auront pas le budget pour les acheter, les parents qui souvent n’auront pas les moyens… Je vous laisse imaginer…

5. À QUEL MOMENT INTERVENEZ-VOUS AUPRÈS DES PARENTS ET/OU PRÉMAS ?

Nous n’intervenons pas auprès des parents et/ou prémas car nos pieuvres sont remises en main propre du cadre du service néonatalogie. Nous ne passons pas la porte du service.

C’est le personnel soignant qui décide de la distribution des petites pieuvres PPSC auprès des parents. Chaque pieuvre est emballée individuellement avec une carte de la personne qui a confectionné la pieuvre et un mot pour les parents pour expliquer le projet et son fonctionnement.

Les parents peuvent s’ils le souhaitent, contacter la bénévole ou PPSC par la messagerie de la page facebook, pour remercier.

6. COMMENT VOUS INTÉGREZ-VOUS DANS LE PARCOURS DE SOIN EN NÉONATALOGIE, ÊTES-VOUS PARTENAIRES DES ÉQUIPES ?  

Non, nous n’intervenons pas, nous sommes seulement en contact avec la cadre du service néonatalogie pour convenir des rdv réguliers pour la livraison des pieuvres.

Pour contacter l’association, trouvez votre contact par région juste ici

https://petitepieuvresensationcocon.weebly.com/contact-par-region.html