Le confinement serait-il à l’origine d’une baisse de la grande prématurité ?

Si la réponse semble tendre vers le oui, la prématurité ne recule pas pour autant… Mais il est vrai que les prémas extrêmes, très grands, et grands, ont été moins nombreux à venir au monde pendant le confinement…

Article CNEWS

… Et c’est déjà une victoire !

Merci CNEWS