ON NE MET JAMAIS UN PATIENT LES PIEDS DEVANT DANS L’AMBULANCE ! 

Pourquoi ? Parce que l’expression « partir les pieds devant«  signifie qu’une personne est morte. Et donc les ambulanciers et les pompiers ne mettent jamais les patients (vivants) dans cette position. L’origine de cette expression date du milieu du XVème siècle car un mort part couché les pieds devant contrairement à un vivant qui marche, vit et respire. L’enfant qui nait, se présente par la tête et l’on met le défunt les pieds devant pour signifier la fin de la vie. On peut constater que de nos jours, les morts sont emmenés les pieds devant.

Dans la pratique ? Ce qui au départ relève plus de la superstition est devenu une réalité pratique. Les constructeurs de véhicules de secours ont conçu les véhicules et les systèmes de sécurité et d’arrimage du brancard de telle façon qu’on ne peut le mettre dans le sens inverse (c’est-à-dire le patient dans le sens de circulation). Il parait qu’en cas d’accident il vaut mieux un gros trauma ortho, plutôt qu’un trauma cranio-facial…

SAUF SI ? Le seul cas où on déroge à cette règle de sécurité, c’est lorsqu’il y a menace d’accouchement imminent. Car la gravité joue en notre faveur et tiens le bébé en dedans…